Tu veux faire ta part pour sauver les abeilles? Trouve ta place chez Miels d’Anicet!

Anne-Virginie et Anicet ont repris la ferme des parents de ce dernier. C’est à Ferme-Neuve, dans la MRC d’Antoine-Labelle, qu’ils ont établi une entreprise très investie auprès de la protection des abeilles.

Le couple s’était précédemment installé à Montréal, puisqu’Anne-Virginie, née de la métropole et comptable agréée de profession, travaillait au 18e étage d’un immeuble coin McGill et Sainte-Catherine. Bref, c’est par amour qu’elle a suivi l’homme avec qui elle partageait sa vie, mais aussi, comme elle le dit elle-même, « par choix de vie, par désir de faire de l’entreprenariat, ainsi que par la reconnaissance d’une complémentarité avec Anicet ». 

C’est donc de leurs forces respectives qu’est né l’entreprise Miels d’Anicet. Avec du recul, Anne-Virginie ne regrette pas du tout son choix : « Quitter la vie urbaine pour la ferme, ça fait du bien. C’est un choix de vie, un choix de qualité de vie. C’est choisir les grands espaces […] et un parcours professionnel diversifié et stimulant ».

L’équipe compte 20 travailleurs à temps plein, ainsi que 25 travailleurs saisonniers, et ce, dans plusieurs domaines. L’entreprise offre des emplois diversifiés et de qualité, autant à des travailleurs plus qualifiés qu’à des techniciens : ressources humaines, marketing, contrôle qualité, comptabilité, etc.

Miels d’Anicet offre la seule formation en apiculture au Québec, c’est donc une fierté pour le couple de pouvoir contribuer à la sauvegarde de leur industrie. L’entreprise embauche des jeunes qui souhaitent apprendre le métier, les forme puis leur permet de travailler sur place, à la ferme.

Envoie ta candidature dès maintenant, une foule d’opportunités n’attendent que toi!